La solution de l’alarme de maison sans fil GSM

Le fonctionnement du système d’alarme GSM dépend, avant tout, de la centrale qui coordonne tous les éléments du dispositif, notamment les détecteurs et les émetteurs. Si une intrusion ou un mouvement suspect est détecté, un signal est envoyé au Centre d’Alerte GSM, qui, en retour, envoie un message vocal ou SMS d’alerte via l’émetteur. Cette solution assez simple d’utilisation représente une réelle réponse au besoin de plusieurs personnes. En effet, certaines personnes ne peuvent avoir la possibilité d’installer des systèmes d’alarme sans fil ou filaires, tandis que d’autres ne disposent pas d’une ligne fixe pour profiter de certains dispositifs d’alarme. Alors, l’alarme de maison sans fil GSM peut être une alternative parfaite.

Intérêt d’une alarme de maison sans fil GSM

L’installation sans fil de l’alarme de maison est, en soi, un avantage. En effet, les détecteurs peuvent être facilement placés dans toutes les pièces de la maison, et cela, en gardant la fiabilité particulière des alarmes domestiques GSM. En effet, les systèmes d’alarmes GSM ne peuvent pas être neutralisés en coupant l’alimentation de la maison ou des lignes téléphoniques : la centrale d’alarme utilise le réseau mobile, les détecteurs utilisent le réseau radio.

Grâce au transmetteur téléphonique de l’alarme GSM qui est en mesure d’envoyer des SMS et des messages vocaux, vous pouvez toujours être averti à distance.

Cependant, il faut noter que l’utilisation de la carte SIM GSM Home Alarm est similaire à un forfait téléphonique. Ainsi, en plus du prix d’une suite de sécurité, vous devrez généralement payer un abonnement, sans compter que certains voleurs utilisent des dispositifs anti-brouillage qui peuvent interférer avec le réseau de téléphonie mobile et rendre inopérants les systèmes d’alarme sortants. Dans ce cas, la centrale GSM ne déclenche que la sirène locale. De plus, il faut noter que dans le cas où vous vous retrouvez dans un endroit sans réseau mobile, les alertes ne pourront pas arriver en temps réel.

Article qui pourrait vous intéresser :  Est-ce qu'une alarme pas chère est efficace ?

Le transmetteur GSM de l’alarme de maison

Les émetteurs GSM relaient les messages sur une ligne mobile (carte SIM prépayée ou abonnement), tandis que les émetteurs RTC utilisent des lignes fixes ou des box ADSL. Un système d’alarme équipé d’un émetteur GSM permet de déclencher la sirène en cas d’intrusion et peut également envoyer des messages vocaux ou SMS, selon la configuration choisie. Jusqu’à quatre numéros de téléphone différents peuvent être enregistrés en tant que destinataires d’alertes. Le système alerte le premier contact et si ce dernier est absent, il lui laisse un message, puis il alerte le second destinataire, et ainsi de suite, jusqu’à ce que l’interlocuteur acquitte le signal d’alarme.

Les dispositifs d’alarme GSM sont nettement plus chers que les dispositifs avec transmission PSTN, en raison de leur plus grande fiabilité. En effet, l’émetteur GSM est autonome grâce à sa carte SIM dédiée, il n’y a donc aucune interférence. Il ne peut être altéré à cause d’une coupure électrique ou téléphonique.

L’alarme maison GSM, la solution idéale !

Les clients des box Internet n’ont pas forcément de ligne fixe, ainsi, une alarme GSM est la solution de sécurité idéale pour leur habitation. L’appareil peut protéger les résidences principales et secondaires, ainsi que les bateaux, les camping-cars, les caravanes, les mobil-homes, les garages ou toutes autre dépendance. Cependant, il convient d’être prudent lors du choix d’un opérateur de téléphonie mobile pour le GSM, il est recommandé de choisir celui qui a la meilleure couverture de réseau dans la zone où se trouve le domicile protégé, le choix de l’émetteur est alors crucial.

Article qui pourrait vous intéresser :  Comment trouver des tests et des comparatifs d'alarmes de maison ?

Par conséquent, pour une protection optimale, il est recommandé de choisir un système d’alarme hybride qui combine deux dispositifs de transmission :

  • une transmission RTC en premier lieu ;
  • une transmission GSM supplémentaire de secours, en cas de panne de la première transmission.