Quelques conseils sur les systèmes anti-intrusion

Plus de la moitié des cambrioleurs entrent par la porte d’entrée, tandis qu’environ le tiers passe par la fenêtre. De plus, le taux d’intrusion ne cesse de voir une augmentation ces derniers temps. C’est pour cette raison qu’il devient impératif d’installer un système anti-intrusion chez soi. Voici un guide pour ceux qui désirent en faire l’acquisition.

Qu’est-ce qu’un système anti-intrusion ?

Un système anti-intrusion est un système complet, fait dans le but de baisser le taux des intrusions. Ce dernier peut être un dispositif important pour renforcer la sécurité de son habitation. Il se compose de plusieurs équipements ayant chacun leur part d’importance.

Tout d’abord, dans tout système anti-intrusion, nous retrouverons des détecteurs, soit de mouvement ou d’ouverture. Les premiers sont des dispositifs fonctionnant à l’aide d’infrarouges et ces derniers peuvent détecter les mouvements lorsque l’alarme est enclenchée. L’autre type de détecteur est périmétrique, ainsi, il détectera les chocs et les vibrations pour déduire qu’un point d’accès, à savoir une porte ou une fenêtre, a été ouvert.

La centrale d’alarme est le cerveau du système, elle s’occupe de la réception des différentes informations émises par les détecteurs. Une fois ces informations reçues, la centrale les traduira pour détecter s’il y a une intrusion ou pas. Dans le cas d’une intrusion, elle enverra immédiatement une alerte au propriétaire et enclenchera le dispositif de dissuasion sous forme d’alarme.

Les alarmes sont en réalité des avertisseurs qui s’enclenchent grâce à des sirènes et des alarmes lumineuses pour tenter de dissuader le cambrioleur et de le faire s’enfuir. Certains modèles de systèmes sont plus performants et proposent des brouillards anti-intrusion, et ce, afin de brouiller la vue du cambrioleur.

Article qui pourrait vous intéresser :  Comment trouver des tests et des comparatifs d'alarmes de maison ?

Bien évidemment, il est possible d’activer et de désactiver l’alarme grâce à une simple commande de marche/arrêt.

Les différents types de systèmes anti-intrusion

Les systèmes anti-intrusion sont multiples et différents les uns des autres. Il est, cependant, important d’en faire la connaissance pour savoir quel système s’adapte le plus au besoin de l’habitation.

Tout d’abord, les systèmes anti-intrusion filaires sont les premiers systèmes mis sur le marché. Ce dernier fait appel à plusieurs câbles pour relier les appareils entre eux. Ce système est connu pour être le plus abordable, mais également, celui qui propose le plus de sécurité, étant donné que l’alarme ne peut être altérée à l’aide de perturbations électromagnétiques.

Nous trouverons aussi un système anti-intrusion sans fil. Ce dernier fonctionne grâce à des batteries et est relié grâce à des ondes radios. L’avantage de ces dispositifs est leur pose facile, pouvant même être faite par le propriétaire lui-même. De plus, il peut être autonome lors des coupures de courant, ce qui peut être un réel avantage. Cependant, contrairement au premier type, celui-ci est sensible aux ondes électromagnétiques.

Enfin, un des types de système anti-intrusion permet de mixer entre les deux. Ces derniers proposent certains appareils sans fil, tandis que d’autres doivent être branchés sur un secteur électrique.

L’installation des systèmes anti-intrusion

Avant même de réfléchir à l’installation d’un système anti-intrusion, il est important de s’assurer que la protection mécanique de la maison, à savoir les portes et les fenêtres, est en bon état et performante.

Quant à l’installation du système anti-intrusion, l’installateur de ce dernier sera le meilleur conseiller pour savoir à quel endroit il faut le mettre. Le professionnel fera une analyse de votre habitation et en conclura les accès et les zones à installer. Voici cependant quelques conseils d’installation :

  • la centrale doit être protégée et donc installée dans un endroit caché où elle sera le moins vulnérable ;
  • les détecteurs de mouvement doivent être installés à proximité des points d’accès ;
  • la sirène doit être protégée des intempéries, en l’installant dans un endroit couvert.
Article qui pourrait vous intéresser :  La liste des signes utilisée par les cambrioleurs pour préparer une effraction